newsletter

 

DELPHINE LAMARQUE a commencé a tisser en 2014 créant des sculptures murales fabriquées à partir de laine vierge, fils de lin, de lurex et tous autres fils qu'elle avait dans son stock de matières premières chinées depuis toute jeune.

 Deux ans plus tard, l'idée lui est venue de créer une collection de bijoux tissés avec des chaines de laiton de différents calibres pour recréer le volume qu'elle trouvait avec la laine.

Le fil conducteur de son travail est la simplicité dans les lignes et les details,  jouant plutôt sur les monochromes afin d'obtenir des bijoux intemporels

 

Tous les bijoux sont faits à la main . Produits par une petite équipe à Hossegor dans les Landes et un atelier de réinsertion à Paris.

 

0